Transport aérien hors norme ...

02/05/2014

CAP AFRIQUE spécialiste de la logistique intercontinentale sensible

 

    Octobre 2013. OUAGADOUGOU, capitale du BURKINA FASO.

    Suite à un attentat contre le bâtiment d’une institution vitale pour la République Burkinabaise, le groupe électrogène destiné à assurer la continuité de l’alimentation électrique en cas de panne de réseau, est détruit : il doit être immédiatement remplacé sous peine de risque grave de dysfonctionnement de la sécurité publique.

   Saisie par les plus hautes autorités de l’Etat, la société industrielle burkinabaise en charge des programmes d’électrification urbaine et rurale qu’elle exécute pour le compte de l’Etat, se tourne aussitôt vers CAP AFRIQUE : il faut acheminer en urgence de Brest à Ouagadougou un Groupe électrogène SDMO de 9.8 tonnes …

    Forte de son expérience en matière de transports lourds sur l’Afrique subsaharienne depuis la France, la Pologne, la Suède, le Brésil ou l’Ukraine, CAP AFRIQUE prend l’affaire en mains.

    Il s’agit d’une charge de près de 7m de long et de plus de 2.50m de hauteur dont le poids total, conditionnement et charges annexes comprises, est expertisé à 12.8 tonnes. La charge est en outre classée « matériel dangereux » catégorie 9, selon la norme UN 3166 de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA). Car le groupe est équipé d’un puissant moteur thermique dans lequel, malgré les vidanges, il subsiste des résidus de combustible et de gaz sous pression dans le circuit d’alimentation.

   Familière de ce genre de difficultés, CAP AFRIQUE active instantanément les partenaires spécialisés qu’elle connaît bien : c’est un transporteur performant, CENTRIMEX, qui chargera le « colis » hors norme à l’usine de Brest pour l’acheminer par la route à l’aéroport de Roissy. Un Boeing 747 cargo de la compagnie aérienne CARGOLUX, spécialisée dans les charges sensibles et hors jauge par gros porteur, embarquera le groupe électrogène et le posera sans encombre 8 heures après à l’aéroport de Ouagadougou.

    Durée totale  de l’opération : quatre jours…