Charte de Responsabilité Sociétale

Charte de Responsabilité Sociétale

 

Souhaitant contribuer aux enjeux du développement durable, la société CAP AFRIQUE souhaite par ce document rappeler ses préoccupations sociales, environnementales et économiques dans le cadre des activités de commerce internationale qu’elle exerce quotidiennement à partir du territoire français.

1. PREOCCUPATIONS SOCIALES :

La société CAP AFRIQUE s’engage à gérer ses ressources humaines dans le respect strict de la législation et du droit du travail français et le cas échéant européen.

Soucieuse de l’intégration des jeunes générations dans le monde des entreprises, elle accueille chaque année un ou deux stagiaires issus des établissements d’enseignement supérieur se trouvant sur sa commune. Ces stagiaires se voient dispenser au cours de leur présence au sein de l’entreprise une formation complète et de haut niveau sur les techniques de l’export et du commerce international. Ils sont aussi accompagnés dans leur travail d’élaboration et de soutenance de leur rapport de stage ou de leur mémoire de fin d’études.

En période d’embauche la société CAP AFRIQUE oriente, dans la mesure du possible, sa recherche de candidats vers les personnes en situation personnelle ou financière difficiles voir précaires (séniors, chômeurs en fin de droit, parents isolés, etc …).

Les salariés de la société CAP AFRIQUE se voient proposer un entretien annuel d’évaluation au cours duquel ils peuvent exposer à leur hiérarchie leurs souhaits, leurs projets ou leurs doléances. Ces entretiens donnent lieu à un compte rendu écrit rigoureux et fidèle. En dehors de ces périodes d’entretiens annuels chaque salarié est libre de demander à sa hiérarchie des entretiens sur des sujets spécifiques s’il le juge nécessaire. L’entreprise CAP AFRIQUE entend ainsi favoriser la libre expression et les échanges directs et fréquents entre collaborateurs et hiérarchie.

2. PREOCCUPATIONS ECONOMIQUES :

Exerçant une activité du secteur tertiaire et ne disposant pas d’une clientèle locale, la société CAP AFRIQUE a la liberté d’exercer ses activités depuis n’importe quel pays au monde. Cependant, animée d’un esprit patriotique et motivée par un devoir de contribution économique et fiscale en faveur de son pays, elle a décidé de domicilier ses activités en France, et d’y demeurer. Aussi, elle est fière d’avoir contribué pendant ses 15 premières années d’exercice à la balance commerciale française et européenne par ses exportations, et aux ressources de la France par les impôts et taxes dont elle s’acquitte scrupuleusement.

La société CAP AFRIQUE refuse catégoriquement d’avoir recours à toute forme de corruption directe ou indirecte dans le cadre des affaires qu’elle mène avec des pays tiers. Elle refuse également les pratiques tendancieuses tels que les rétro commissions, cadeaux, invitations diverses, etc …

Dans le cadre des marchés à l’export qu’elle traite, la société CAP AFRIQUE privilégie dans la mesure du possible les achats français et européens aux importations en provenance d’autres continents. Elle entend ainsi soutenir l’industrie locale créatrice de richesses et d’emplois.

Dans la sélection de ses fournisseurs elle portera en priorité son choix, autant que faire se peut, sur les entreprises disposant d’une politique RSE établie, généreuse et appliquée.

3. PREOCCUPATIONS ENVIRONNEMENTALES :

Même si l’outil de travail de l’entreprise CAP AFRIQUE se limite à des locaux administratifs et un petit local de stockage, une attention particulière est portée sur le recyclage et le non gaspillage.

Les salariés de CAP AFRIQUE sont tenus de recycler les feuilles de papier en brouillons, d’adapter leur tenue de travail aux saisons afin de ne chauffer ou climatiser leur bureau que lorsque cela est vraiment nécessaire, d’imprimer les messages mails qu’en cas de nécessité absolue d’archivage papier, d’utiliser des lampes individuelles de bureaux plutôt que des plafonniers, de veiller à l’extinction des lumières, chauffages, climatiseurs, ordinateurs, imprimantes, etc, au moment de quitter les locaux en fin de journée.

L’entreprise CAP AFRIQUE prend en charge les abonnements de transports en commun des salariés acceptant d’utiliser ce mode de transport écologique au lieu de leur véhicule motorisé individuel.

Les déchets sont triés et évacués selon les règles en vigueur en France.

 

Tels sont les engagements que l’entreprise CAP AFRIQUE a pris à sa création, et qu’elle respecte scrupuleusement.

                                                                                            

Antoine FROUTÉ

Gérant